tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Le Journal Société | Entretien exclusif avec Eric Zemmour – JT du vendredi 9...

Société | Entretien exclusif avec Eric Zemmour – JT du vendredi 9 septembre 2016

536

Société / Entretien exclusif avec Eric Zemmour

Retour fracassant pour Eric Zemmour. Un an après Le suicide français, le journaliste et essayiste revient avec son nouvel ouvrage au vitriol Un quinquennat pour rien. Au fil d’une préface tranchante et tranchée, le polémiste met en avant le défi de la France face à l’Islam. Eric Zemmour, fidèle à sa plume, n’y va pas de main morte. Pour lui, la France est gouvernée par le pire président de la Ve République, qui, malgré les attentats sanglants, conserve son faciès débonnaire et rappelle la célèbre phrase du Général De Gaulle au sujet du président Lebrun, “au fond comme chef de l’Etat, deux choses lui avaient manqué : qu’il fût un chef et qu’il y eût un Etat.” Pour Eric Zemmour, “la France ne se bat plus pour recouvrer sa souveraineté perdue, mais pour ne pas perdre son identité. Elle ne se bat plus pour vivre libre, mais pour ne pas mourir”. Le polémiste s’alarme également que les politiques persistent encore en insistant sur le retour de la souveraineté, perdue depuis 1992 avec le traité de Maastricht, alors que la question fondamentale est désormais identitaire. A 8 mois de la présidentielle, “Un quinquennat pour rien” dresse donc un bilan catastrophique de l’action – ou inaction – de François Hollande, laissant paraître les points cruciaux en passe de devenir les principales questions de la course à l’Elysée. Deux jours après la publication de ce nouvel essai, Eric Zemmour avait donné rendez-vous avec ses lecteurs chez Albin Michel. Il a répondu aux questions de TV Libertés.

Terrorisme / Boussy-Saint-Antoine : le djihad au féminin

Y’a pas que le burkini dans la vie, y’a le terrorisme aussi ! La menace islamiste fait maintenant dans la parité sexuelle. En témoigne la tentative d’attentat à Notre Dame de Paris impliquant 3 femmes. Elles ont été arrêtées jeudi soir à Boussy-Saint-Antoine dans l’Essonne. Un nouvel épisode qui témoigne de l’étendue de la menace qui ne se limite plus aux seuls messieurs… Alexandre Rivet

Trois jeunes femmes islamistes arrêtées, c’est le bilan du dernier coup de filet des forces de police suite à la tentative d’attentat de dimanche aux abords de la cathédrale Notre Dame de Paris.

Les trois femmes : Amel, Sarah et Ines ont été arrêtées jeudi soir à Boussy Saint-Antoine dans l’Essonne, une commune de moins de 7 000 habitants. L’enquête a établi qu’un torchon brûlé se trouvait dans la berline du 5ème arrondissement de Paris. Par chance le dispositif n’a pas fonctionné. En plus du carnet contenant des écritures e


related_posts('no_sidebar');?>
preloader