tvlibertés : nous c'est vous
Accueil LIVRES Livres distribués par GUETTIER Pierre Magnard : Penser c’est rendre grâce

Pierre Magnard : Penser c’est rendre grâce

24,90 (port compris)

Retrouver le pays natal, pouvoir se prévaloir d’un authentique retour aux origines, c’est ainsi que l’on devient philosophe, pour reprendre pied quand le sol vient à se dérober. Une passionnante histoire de la pensée française de 1945 à nos jours, narrée par un des grands maîtres contemporains de la philosophie, qui rendit à la tradition métaphysique d’Aristote à Leibniz sa continuité et sa validité. On y croise Derrida, Canguilhem ou Sartre dans un récit foisonnant et jubilatoire, véritable déclaration d’amour à l’intelligence et à la Foi. Pierre Magnard, professeur émérite à l’université Paris-Sorbonne, a été lauréat du grand prix de philosophie de l’Académie française. Il a été disciple d’Alquié, de Merleau-Ponty, de Gaston Bachelard et de Jean Beaufret, en compagnie de qui il entretint un dialogue décisif avec Heidegger. Il enseigne depuis plus de cinquante ans, et a dirigé près de deux cent thèses. Il fut chargé de trois mandatures au Conseil national de l’université (CNU), et présida le Comité national du CNRS. Son influence a été déterminante sur des auteurs tels que Jean Guitton, Michel Henry, Henri Maldiney, ou Chantal Delsol qui préface ce livre. Il y retrace son itinéraire intellectuel, jetant un éclairage inédit nourri de nombreuses révélations sur l’histoire de la philosophie en France depuis l’immédiate après-guerre.

Description

Retrouver le pays natal, pouvoir se prévaloir d’un authentique retour aux origines, c’est ainsi que l’on devient philosophe, pour reprendre pied quand le sol vient à se dérober. Une passionnante histoire de la pensée française de 1945 à nos jours, narrée par un des grands maîtres contemporains de la philosophie, qui rendit à la tradition métaphysique d’Aristote à Leibniz sa continuité et sa validité. On y croise Derrida, Canguilhem ou Sartre dans un récit foisonnant et jubilatoire, véritable déclaration d’amour à l’intelligence et à la Foi. Pierre Magnard, professeur émérite à l’université Paris-Sorbonne, a été lauréat du grand prix de philosophie de l’Académie française. Il a été disciple d’Alquié, de Merleau-Ponty, de Gaston Bachelard et de Jean Beaufret, en compagnie de qui il entretint un dialogue décisif avec Heidegger. Il enseigne depuis plus de cinquante ans, et a dirigé près de deux cent thèses. Il fut chargé de trois mandatures au Conseil national de l’université (CNU), et présida le Comité national du CNRS. Son influence a été déterminante sur des auteurs tels que Jean Guitton, Michel Henry, Henri Maldiney, ou Chantal Delsol qui préface ce livre. Il y retrace son itinéraire intellectuel, jetant un éclairage inédit nourri de nombreuses révélations sur l’histoire de la philosophie en France depuis l’immédiate après-guerre.

preloader
TVL

GRATUIT
VOIR