tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Zooms Pologne – Immigration, catholicité, UE : les dirigeants polonais ont la parole...

Pologne – Immigration, catholicité, UE : les dirigeants polonais ont la parole sur TV Libertés

113

Depuis le retour au pouvoir en 2015 des conservateurs du PiS (Droit et Justice) en Pologne, un conflit latent a lieu entre Varsovie et Bruxelles. Il a pour objet principal la réforme de la justice polonaise et les quotas de migrants. Là où Bruxelles ou Emmanuel Macron voient une dérive autoritaire contraire à l’État de droit, le gouvernement polonais y voit une volonté d’ingérence étrangère visant à favoriser l’opposition libérale polonaise laminée lors du dernier scrutin.
Pour mieux comprendre ce à quoi aspirent les dirigeants actuels de la Pologne, notre correspondant Olivier Bault a interrogé plusieurs personnalités des partis au pouvoir ou proches d’elles :
– Piotr Gliński, vice-Premier ministre en charge de la culture
– Ryszard Terlecki, vice-président de la Diète de Pologne (Sejm), chef du groupe parlementaire du PiS
– Wojciech Murdzek, député à la Diète de Pologne, issu du parti Porozumienie (Entente) allié au PiS
– Marek Jurek, député européen polonais, du parti Prawica Rzeczypospolitej (Droite de la République) proche du PiS – groupe parlementaire ECR

L’entretien complet avec Piotr Gliński
Piotr Gliński est vice-Premier ministre de Pologne en charge de la culture et du patrimoine national. Dans cet entretien, M. Glinski a évoqué la catastrophe aérienne de Smonlensk dans laquelle est décédé le Président polonais Lech Kaczyński. Il a ensuite expliqué la politique du gouvernement polonais en matière historique, avant de parler de l’importance de l’identité chrétienne de la Pologne.

L’entretien complet avec Ryszard Terlecki
Ryszard Terlecki est vice-président de la Diète de Pologne (Sejm) et chef du groupe parlementaire du PiS, le parti au pouvoir. Il a parlé du conflit entre Bruxelles et la Pologne et de la volonté de l’opposition libérale polonaise d’attiser et d’utiliser ce conflit pour essayer de déstabiliser le gouvernement conservateur polonais. Il a également défendu sa vision de l’Union Européenne et expliqué les raisons de l’opposition du gouvernement polonais aux quotas de migrants voulus par l’UE.


L’entretien complet avec Marek Jurek est à retrouver sur Réinformation TV

related_posts('no_sidebar');?>