tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Le Journal Politique / Le général de Villiers démissionne. Journal du mercredi 19 juillet...

Politique / Le général de Villiers démissionne. Journal du mercredi 19 juillet 2017

Émission du

Les titres : Politique / Le général de Villiers démissionne – Politique / Loi antiterroriste : un projet controversé – Société / La SNCF a toujours un train de retard – International / Trump abandonne sa réforme de la santé

 

https://www.youtube.com/watch?v=sS1O6cqBj70

 

1) Politique / Le général de Villiers démissionne

Première crise du quinquennat Macron ! Alors que l’armée est mise à contribution sur de nombreux théâtres d’opérations et sur son propre sol, le chef d’état-major des armées, Pierre de Villiers, a décidé de démissionner ce mercredi matin. En cherchant le rapport de force avec ce général apprécié, Emmanuel Macron renie ses engagements de campagne.

“Je considère ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel je crois”. C’est par ces mots que le chef d’état-major des armées, Pierre de Villiers, a remis sa démission au président de la République. Une décision qu’il avait déjà prise depuis lundi.

Devant la Commission de Défense de l’Assemblée nationale, le général 5 étoiles avait laissé éclater sa colère sur les 850 millions d’euros d’économies demandées aux armées. Emmanuel Macron l’avait ensuite recadré, l’accusant d’avoir mis de façon “indigne” une polémique budgétaire “sur la place publique”. Les déclarations de Pierre de Villiers devant les députés avaient pourtant été tenues à huis clos. Mais qu’importe, le président de la République l’avait de nouveau menacé dimanche dans le JDD lui laissant entendre que la porte était grande ouverte pour une éventuelle démission. C’est désormais chose faite.

Alors que les armées, déployées en Afrique et au Moyen-Orient, se plaignent du manque de moyens, le départ du général de Villiers s’apparente à une véritable crise institutionnelle, une première depuis 1962. Lors de sa campagne, le candidat Macron avait pourtant promis une Défense forte :

https://twitter.com/damocles_fr

En décembre dernier, le général de Villiers avait pourtant alerté les autorités sur la fragilité de cette “remontée en puissance” à peine amorcée. Il déclarait alors JE CITE :”on ne gagne pas une guerre sans effort de guerre”. Il était par ailleurs favorable à une démarche de développement et de sécurité globale car selon lui, “gagner la guerre ne suffit pas pour gagner la paix”. Une sincérité qui lui avait valu le respect de ses subordonnés aussi bien des soldats, des marins que des aviateurs. Pour le général Vincent Desportes, Pierre de Villiers était un chef remarquable.

Côté politique, le Républicain Eric Ciotti dénonce l’irresponsabilité totale d’un pouvoir arrogant et incompétent. Le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, critique la vision comptable du chef de l’Etat qui laisse l’armée en danger. A gauche, même son de cloche. Pour l’ancien garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, Emmanuel Macron a remis en cause le droit du Parlement à être informé. Benoît Hamon évoque pour sa part ironiquement “le nouveau chef d’oeuvre” du président de la République.

Quoi qu’il en soit, à quelques jours de ses 61 ans, le général Pierre de Villiers, part la tête haute après une carrière exemplaire notamment au Kosovo, en Afghanistan et plus récemment en Irak et en Syrie. Son successeur, le général issu des troupes de Marine, François Lecointre, a été nommé ce mercredi matin en Conseil des ministres.

2) Politique / Loi antiterroriste : un projet controversé

Le Sénat a adopté en première lecture le nouveau projet de loi antiterroriste. Celui-ci doit remplacer l’état d’urgence dès le 1er novembre mais les nouvelles dispositions suscitent une levée de boucliers des représentants de la gauche.

3) Société / La SNCF a toujours un train de retard

3 805 ! C’est le nombre total d’années de retard accumulées par an pour l’ensemble des voyageurs du réseau SNCF ! La compagnie ferroviaire, dont la ponctualité est loin d’être la première qualité, a décidé de commander un audit, mais la direction ne s’attendait sans doute pas à un constat aussi désastreux.

4) International / Trump abandonne sa réforme de la santé

Le Trumpcare a du plomb dans l’aile. Le président américain, Donald Trump, voit sa réforme du système de santé s’évaporer au fil des mois. Les sénateurs républicains n’arrivent pas à s’entendre sur le sujet. Le président américain voit sa politique intérieure fragilisée par son propre camp.

5) L’actualité en bref

Du nouveau dans l’attaque de Laroque-Timbaut dans le Lot-et-Garonne. La tentative de meurtre de Kader B, sur un agriculteur pourrait-être requalifiée en acte terroriste. En effet, le procès de Kader B. s’est ouvert ce mercredi au Tribunal correctionnel d’Agen et l’avocat de l’agriculteur blessé a demandé une requalification des faits. Le 18 juin dernier, l’individu, fiché S, avait poignardé à plusieurs reprises le cultivateur et selon les dires de la victime, l’agresseur aurait crié Allah Akbar. Pour le moment, Kader B. comparaît seulement pour violence avec arme.

***

Après Cologne, Stuttgart. Des échauffourées ont éclaté en fin de semaine dernière lors d’une fête populaire près de Stuttgart en Allemagne. Les forces de l’ordre ont dû faire face à des groupes composés de clandestins dont certains sont aussi accusés d’agressions sexuelles. Un demandeur d’asile Irakien de 20 ans a “importuné sexuellement” une jeune femme et une autre a subi des attouchements sexuels de la part de 3 Afghans.

***

La glace, ça conserve ! Un couple a été retrouvé momifié dans un glacier du massif des Diablerets dans le sud de la Suisse, 75 ans après sa disparition. Les corps parfaitement conservés gisaient proches l’un de l’autre, avec à leur côté des sacs à dos, une bouteille, un livre et une montre. Le couple avait disparu pendant la Seconde guerre mondiale laissant derrière lui 7 enfants. Ils seraient tombés dans une crevasse et le glacier aurait rendu les corps à la suite du réchauffement climatique.

***

Les robots n’échappent pas à la noyade. Un robot de sécurité est tombé dans une fontaine à Washington. L’androïde, censé assurer la sécurité des plus grandes entreprises américaines, a bu la tasse et ses circuits électroniques ont grillé malgré l’intervention des vigiles humains. Les créateurs de ce robot K5 n’avaient certainement pas pensé à lui apprendre à nager.

***

C’est la fin de cette édition. Dans un instant, notre Zoom du jour ! Consultant indépendant et président de Urgence Enfants du Donbass, Emmanuel Leroy apporte un regard différent sur le conflit ukrainien et ses milliers de victimes militaires et civiles en s’éloignant de la vision unipolaire imposée en Europe.


related_posts('no_sidebar');?>
preloader