fbpx
tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Politique Eco L’Italie vers une sortie de l’euro avec Jacques Sapir – Politique-Eco

L’Italie vers une sortie de l’euro avec Jacques Sapir – Politique-Eco

955

Alberto Bagnai, président de la commission des finances du sénat italien : « Il Tramonto dell’ euro » (Le coucher du soleil de l’euro)

Olivier Pichon reçoit Jacques Sapir de retour d’Italie.

1) Depuis son entrée dans l’euro l’Italie n’a plus de croissance

– 3eme PIB européen

–  L’Italie est en récession

– Une dette ancienne (circa 125/ 135 % du PIB)

– Un budget primaire en excédent, l’Italie fait mieux que la France !

– Claudio Borghi (la Lega), son rôle primordial  au sein de la commission des finances de l’Assemblée nationale Italienne

– Chômage des jeunes 50% !

– Les banques en difficulté

– Dettes fiscales et dettes sociales, marchés publics impayés, 50 milliards d’euros

– La création des mini bots (bons ordinaires du trésor) pour solder ces dettes

– Une injection de fait de liquidités.

– Vers l’extension du pouvoir libératoire des mini bots, une ressemblance frappante avec les billets

– Une monnaie fiduciaire en marche, application de la loi de Gresham, les euros thésaurisés

2) Les sanctions européennes

– La BCE ne pourra accepter la circulation de cette lire en puissance

– La BCE refusera de refinancer l’Italie par achat de titres (obligation du trésor)

– L’Italie veut faire « porter le chapeau » de la rupture aux autorités européennes

– Une réaction en chaîne prévisible, mais les sanctions risquent de précipiter la sortie, les eurocrates coincés

– Le sort des banques françaises

– Vers un euro-mark plus cher ?

– Que penser de l’analyse de V. Brousseau sur Target 2

– Le vrai problème de l’Allemagne : ses banques (Deutsch Bank, Commerzbank)

– Les énormes excédents commerciaux allemands favorisés par un euro  sous évalué pour l’Allemagne

– Compétitivité monétaire

– Fin du modèle allemand. La question des machines outils, concurrence japonaise et coréenne crédibles

– Restauration du taux de change

3) Le scénario d’une fin de l’euro serait alors engagé

– Mais l’UE n’y résisterait pas !

– Vers d’autres formes d’organisation de l’Europe

– Lisbonne a verrouillé la situation

– Vers un traité plus léger

– Les mensonges apocalyptiques sur l’alternative

– Airbus et Ariane ne doivent rien à l’UE

– Le problème des flux migratoires en méditerranée, une coopération des pays de l’arc méditerranéen

– France, la parenthèse des gilets jaunes refermées dans les vœux du pouvoir ne l’est pas

– Géographie et sociologie électorale des élections européennes, une tendance lourde

– La collecte des signatures pour le référendum sur la privatisation d’ADP, une résurgence possible de Gilets Jaunes

– Souveraineté européenne, un leurre !

Conclusion : il n’y a pas de démocratie sans souveraineté

 


related_posts('no_sidebar');?>