tvlibertés : nous c'est vous

INFO EN CONTINU

Une fusillade a éclaté dans le centre commercial Fields à Copenhague (Danemark), ce dimanche peu après 18 heures, selon plusieurs médias locaux. La police annonce sur Twitter qu’il y a plusieurs victimes. Le suspect a été arrêté.

« Une personne a été arrêtée en lien avec la fusillade », annonce la police sur Twitter. « Nous n’avons pas encore la possibilité d’en dire plus sur l’identité de la personne ». La sécurisation du centre commercial est en cours.

Actu17/ JMM

La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, a déclaré sur France 3 ce dimanche 3 juillet que le gouvernement ne prévoyait pas de remettre en place de pass vaccinal. « Ce n’est pas ce qui est prévu dans le texte de loi qui va être soumis au parlement dès cette semaine« , a-t-elle déclaré sur le plateau de « Dimanche en politique ».

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) rapporte que le moral des ménages en France a poursuivi en juin sa baisse pour le sixième mois consécutif.

« L’indicateur qui synthétise la confiance des ménages perd trois points et tombe à 82, bien en dessous de la moyenne de longue période qui est de 100, précise l’Institut national de la statistique. Le solde d’opinion des Français sur leur situation financière passée perd deux points par rapport au mois de mai, et les perspectives d’évolution de cette même situation baissent d’un point. » (JMM)

La part des ménages qui considèrent que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois est au plus haut depuis l’été 2008, à la veille de la crise financière.

Le fondateur d’Amazon a accusé le président américain de ne pas comprendre les principes économiques de base dans un Tweet dimanche.

Après le plaidoyer de Joe Biden auprès des compagnies pétrolières pour qu’elles réduisent les prix de l’essence, Jeff Bezos a fustigé le président américain, affirmant qu’il induit le public en erreur ou qu’il ne comprend pas les bases du fonctionnement d’une économie de marché.

« Aïe. L’inflation est un problème bien trop important pour que la Maison Blanche continue à faire des déclarations de ce genre. Il s’agit soit d’une fausse piste, soit d’une profonde incompréhension de la dynamique de base du marché », a-t-il tweeté dimanche.

RT / illustration

L’ancien président américain Donald Trump envisagerait d’annoncer sa candidature à la présidentielle de 2024 aux États-Unis de manière précoce, avant même les élections de mi-mandat de novembre, a rapporté samedi le New York Post en citant des sources. D’autres médias ont suggéré que cela pourrait se faire dès ce mois-ci.

Selon une personne proche de Donald Trump, s’adressant au NYP, « il y a des discussions à propos d’un lancement précoce », certains plans à ce sujet étant exposés. « Il n’y a pas de détails précis, mais les gens se préparent », a ajouté la source du média. « Ils préparent le terrain. »

RT

Le succès inattendu du RN

Breizh-info.com : Quel bilan politique tirez-vous de ces échéances électorales, avec au final la présence de 89 députés RN à l’Assemblée, ce que pas grand monde n’avait vu venir ?

Jean-Yves Le Gallou : Macron a admirablement manœuvré, malgré l’immense hostilité qu’il suscite, il a été réélu et bénéficie d’une majorité relative à l’Assemblée nationale. Chapeau l’artiste !

Les 89 députés RN sont une « divine surprise ». J’y vois cinq causes :

  • une certaine réussite de l’opération de dédiabolisation de Marine Le Pen, en tout cas quand les médias jouent ce jeu-là (avant le premier tour de la présidentielle, pendant les législatives mais non pour le deuxième tour de la présidentielle),
  • l’existence des réserves électorales mobilisées par Eric Zemmour,
  • les méfaits des racailles aux abords du stade de France,
  • et surtout la volonté des électeurs de ne pas donner la majorité absolue à Macron en même temps qu’une certaine méfiance pour la NUPES,
  • enfin l’absence de votes de « barrage » : au deuxième tour, quand le RN était en course les électeurs des candidats éliminés (qu’ils soient LR, NUPES ou Ensemble) se sont partagés ainsi : 50% d’abstention, 30 % de vote hostile, 20%de vote pour. Bref, un solde négatif de 10%, c’est peanuts…

Breizh-info.com : L’échec politique d’Éric Zemmour et de son parti Reconquête ne traduisent-ils pas simultanément, la défaite d’une candidature très parisienne, hors sol, incomprise de la population, et en même temps un apport certain au score important de MLP, mais aussi aux débats sociétaux actuels ?

Jean-Yves Le Gallou : Zemmour donne l’impression d’être passé d’Austerlitz à Waterloo. Il a animé la campagne électorale, posé les vrais problèmes, bougé la fenêtre d’Overton sur le Grand Remplacement, tenté de la déplacer sur la remigration et la mise en cause des méthodes des pédagomanes. Mais comme le dit Michel Onfray : « Éric Zemmour a des idées et ça c’est plutôt gênant pour les gens. Il est trop brillant et il met le doigt sur les problèmes. On préfère lui taper dessus. Mais on devrait se réjouir qu’il existe parce que le débat est là. »

Les médias et Macron ont utilisé la guerre russo-ukrainienne et le thème du pouvoir d’achat pour « sortir » Zemmour de la fin de campagne. A partir du 24 février – date de « l’opération militaire spéciale » russe en Ukraine — il n’était plus visible et a pâti du « vote utile » qui a bénéficié à Marine Le Pen, de surcroit forte de l’effet « marque » auprès d’électeurs peu politisés.

Bien sûr on peut opposer le rat des champs qui a la « fesse populaire » au rat des villes plus à l’aise dans l’électorat bourgeois. Pourtant Zemmour a aussi (bien) parlé à la ruralité mais les médias ont peu relayé ses déplacements : ils montraient ses meetings (puissants), non ses visites de terrain. Marine Le Pen, elle, a transformé une faiblesse (sa maigre capacité de mobilisation) en force avec des opérations de proximité dont les médias parlaient puisqu’ils n’avaient rien d’autre à se mettre sous la dent… Les analystes politiques et les électeurs oublient souvent une chose essentielle : l’extraordinaire différence entre ce qu’un homme politique dit et fait et ce que les médias en montrent. Pour les faiseurs d’opinion, Éric Zemmour était le candidat du Grand Remplacement, Marine Le Pen celui du pouvoir d’achat. Et les deux derniers mois de campagne ont porté sur le pouvoir d’achat. Point barre !

(…) Breizh Info via Polemia

 

 

Le ministre serbe de l’Intérieur, Aleksandar Vulin, a déclaré que les pays occidentaux devraient présenter des excuses à la Serbie pour leur invasion en 1999 au lieu de la forcer à devenir un « fantassin de l’OTAN » dans le conflit avec la Russie. Belgrade ne se laissera pas entraîner dans « les guerres des autres », a-t-il déclaré samedi à l’émission matinale du radiodiffuseur serbe Pink.

La position de Belgrade par rapport au conflit en cours entre Moscou et Kiev est « très claire », a rappelé M. Vulin, ajoutant que la Serbie respecte l’intégrité territoriale de l’Ukraine mais ne se joindra pas au régime de sanctions contre la Russie en raison de sa relation étroite et amicale de longue date avec Moscou.

Paris Vox – Des hommes de 30 à 40 qui exploitent et droguent des adolescents pour les forcer à voler : cette pratique pourrait sembler réservée aux pays du tiers monde à la culture mafieuse. Pourtant, c’est bien au cœur de Paris que les enquêteurs de la sous-direction de lutte contre l’immigration illégale ont découvert une telle organisation.

En effet, 7 hommes originaires d’Algérie envoyaient une vingtaine de jeunes clandestins voler les passants et les touristes sur l’esplanade du Trocadéro et les pelouses du Champ de Mars. Ces clandestins, qui feraient partie selon certaines sources des fameux « mineurs non accompagnés », visaient principalement les touristes porteurs d’objets de valeurs : sacoches, téléphones portables, chaines en or, montres  etc… Pour arriver à leurs fins, ces jeunes clandestins n’hésitaient à recourir à la violence physique. Le 8 juin dernier, un touriste a même fini à l’hôpital suite aux blessures infligées par un des clandestins à l’aide d’un tesson de bouteille.

Les 7 Algériens, appréhendés depuis, tenaient les jeunes en leur fournissant diverses drogues comme de l’ecstasy, du Rivotril ou du Lyrica. Mis en garde à vue, ils sont tous clandestins et vivent du recel des objets volés par leurs sbires sur les belles places du cœur de Paris.

Paris Vox

preloader
TVL

GRATUIT
VOIR