tvlibertés : nous c'est vous

INFO EN CONTINU

41.500 Gilets jaunes ont manifesté dans toute la France ce samedi selon le ministère de l’Intérieur, dont 5.000 à Paris.

D’après un décompte temporaire du « Nombre jaune », 101.379 manifestants étaient mobilisés aujourd’hui à 18h.

Institut ILIADE

.

Faites un don !

C’est parce que votre chaîne est libre et indépendante qu’elle résiste aux pressions des multinationales américaines, des lobbies et du gouvernement, et c’est parce qu’elle a fait ses preuves depuis cinq ans que vous continuez d’en être un soutien fidèle.
Le service public est l’organe de propagande de l’État et diffuse ses thèses délétères par le biais insidieux de ses feuilletons comme « Plus belle la vie » ou « Un si grand soleil », ou plus direct des reportages et des JT, il s’applique à manipuler le public et à le pousser à accepter l’inacceptable, ou à détruire son identité.
Si nous ne faisons rien, d’ici quelques années le service public aura complètement cessé de nous représenter.
Aidez nous à porter la voix de la résistance, de la dissidence,
Aidez-nous à défendre vos idées. Donnez à TVLibertés

Voici un dessin bonus d’Ignace pour l’Acte XIV des Gilets jaunes !

Gilets Jaunes mutilés : Michel Thooris (France Police – Policiers en colère) dénonce une répression inédite

Avec des centaines de blessés et des dizaines de Gilets Jaunes mutilés à vie, les répressions policières et judiciaires commandées par l’exécutif sont inédites. Depuis le 17 novembre et 13 samedis de mobilisation des Gilets Jaunes, on dénombre 8400 interpellations et 1800 condamnations.

Arrestations préventives, usage des LBD 40 et des GLI F4, blessures de guerre et mutilations de certains manifestants, Michel Thooris, secrétaire général du syndicat France Police – Policiers en colère, revient sur la réponse répressive du gouvernement sans détour.

Les journées de samedi et dimanche auront un avant-goût de printemps : frais le matin mais chaud et ensoleillé l’après-midi.

Gary Martin, un homme de 45 ans, a ouvert le feu dans la banlieue de Chicago (Illinois), faisant cinq morts et plusieurs blessés.

Les faits se sont déroulés dans le complexe industriel où l’individu travaillait, avant d’être abattu par les forces de l’ordre.