fbpx
tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Le samedi politique Le Samedi Politique – Ghosn et Renault, Alstom et GE : Les...

Le Samedi Politique – Ghosn et Renault, Alstom et GE : Les complots contre l’industrie avec Loïk Le Floch-Prigent

670

Alstom, Renault, Ascoval, Arjowiggins… Les entreprises françaises se meurent et les politiques pérorent. Les dirigeants politiques sont-ils impuissants, indigents ou corrompus ?

Chute de Ghosn et plongée de Renault ?

Quelques mois après la mise au ban de Carlos Ghosn, le sulfureux PDG de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, les faits montrent que la chute du grand patron était courue depuis 2015. Depuis, les tentatives de rapprochement avortées avec l’Italien Fiat ont une nouvelle fois montré les failles de gestion de l’industrie française.

Alstom-General Electric : le rachat toxique

Après la vente de la branche énergie d’Alstom à General Electric autorisée par Emmanuel Macron en 2015, l’Américain n’a pas cessé de faillir à ses promesses. Résultats : des licenciements en cascade qui menacent des centaines d’emplois et une souveraineté énergétique de la France qui disparaît à petit feu… Une situation tout aussi dramatique que prévisible dans laquelle le président français a joué un rôle capital.

Ascoval : quand déraison n’est pas raison

L’aciérie de Saint-Saulve dans les Hauts-de-France n’est pas passée loin de la catastrophe. Mais sa reprise par Bristish Steel pourrait bien n’être qu’un sursis pour les salariés.

Loïk Le Floch-Prigent, ex-PDG d’Elf, de Gaz de France, et ancien président de la SNCF, passe en revue les fiascos de l’industrie française où les choix politiques déconnectés des réalités sont souvent à l’origine des problèmes.


related_posts('no_sidebar');?>