tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Le Journal Le délit d’entrave numérique à l’IVG adopté – Journal du vendredi 17...

Le délit d’entrave numérique à l’IVG adopté – Journal du vendredi 17 février 2017

470

Au sommaire de ce JT :

1) Société / Le délit d’entrave numérique à l’IVG adopté

2) Société / Le métro parisien prend l’eau

3) International / Le Yémen toujours dans un bain de sang

4) L’actualité en bref

Cap sur L’Elysée

Dans un mois, jour pour jour, les dépôts de candidatures seront clos. Chacun des prétendants à l’élection présidentielle aura donc eu à affronter la lourde tâche de réunir les 500 parrainages nécessaires pour se présenter. L’occasion de faire un rappel historique sur cette exigence casse-tête pour bon nombre de candidats.

Depuis 1958 et la 5e République, les candidats souhaitant se présenter à la présidentielle ont l’obligation de recueillir des signatures d’élus pour prétendre à l’élection. Si le langage commun parle souvent de “parrainage”, il s’agit en réalité de “présentation”. En effet, les élus sont amenés à présenter leur candidat par le biais de leur signature, et ce, de manière autonome, et donc non partisane… En théorie bien sûr. A l’origine, il ne fallait que 50 signatures… puis 100 en 1962 avec l’instauration du suffrage universel direct… et 500 en 1976… une modification que beaucoup considèrent trop contraignante et pour cause…


related_posts('no_sidebar');?>
preloader