tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Le Journal Journal du mercredi 28 juin 2016 : Immigration / La Famille, l’ennemi...

Journal du mercredi 28 juin 2016 : Immigration / La Famille, l’ennemi à abattre

Émission du

Les titres : Immigration / Europe : la politique migratoire à son apogée – International / Trump : le retour du décret anti-migratoire – Société / La Famille, l’ennemi à abattre – Économie / Les soldes vont-ils disparaître ?

https://www.youtube.com/watch?v=P09vYOxXdIc
 

 

 

Cap sur l’Assemblée

C’est parti pour les réformes. Ce mercredi matin, lors du conseil des ministres, la réforme du Code du Travail était à l’ordre du jour. Le premier gros chantier du gouvernement Philippe commence à dévoiler quelques contours… dont les fameuses ordonnances…

Après les sans-culotte, les sans-cravate… Pour la première séance de la 15ème législature de l’Assemblée Nationale, la France Insoumise a fait parler d’elle. Les députés du mouvement de Jean-Luc Mélenchon ont brillé par leur incorrection…

Et mardi, au delà des Insoumis, c’est également Emmanuelle Ménard, nouvelle élue apparentée Front National qui a profité de l’amabilité de Jean-Luc Mélenchon. En effet, pour la première séance au Palais Bourbon, les députés sont assis en fonction de l’ordre alphabétique. Le leader communiste était donc à côté du député de l’Hérault. Et malgré beaucoup de désaccords, les deux élus partageaient leur crainte quant à l’élection de François de Rugy à la tête de l’Assemblée Nationale.

Et puis une autre nouvelle amusante, avec le recours de Farida Amrani. C’était le dernier jour pour le faire. La malheureuse candidate de la France Insoumise battue à 139 voix par Manuel Valls dans la première circonscription de l’Essonne s’est rendue au Conseil Constitutionnel ce mercredi pour dénoncer des irrégularités dans le scrutin. Rappelons que Manuel Valls avait d’abord été déclaré battu le soir du deuxième tour des législatives… Quelques heures plus tard, après un recomptage des voix dans la Mairie d’Evry, il devançait finalement sa concurrente et déclarait sa victoire en grande pompe… Décidément, sale temps pour Manuel Valls…

1) Société / La Famille, l’ennemi à abattre

La famille, institution en voie de disparition ! Mardi, le Comité d’éthique a donné un avis favorable à la procréation médicalement assistée, la PMA, pour les couples lesbiens et les femmes seules. Une décision en guise de nouvelle attaque contre la première cellule de développement de la société.

Tout est fait en dépit du bon sens ! La décision du Comité d’éthique, rendant la PMA accessible aux couples de femmes et femmes seules, va en réalité à l’encontre de la volonté du peuple de France. En effet, selon un sondage Opinion Way, 77% des personnes interrogées estiment que l’Etat doit garantir aux enfants nés par PMA le droit d’avoir un père et une mère. Même la majorité des homosexuels y est hostile. La PMA était jusqu’à aujourd’hui réservée aux couple hétérosexuels dont l’infertilité était constatée médicalement. Pour la présidente de La Manif pour tous, Ludovine de La Rochère, cet avis du Comité d’éthique est le résultat de l’action de plusieurs lobbies bien identifiables

Mardi, le rapporteur du Comité, Frédérique Kutten, a rappelé son attachement au principe de prohibition de la gestation pour autrui, la GPA.

Malgré l’actuelle prohibition de la GPA, Ludovine de La Rochère dénonce son adoption inéluctable au nom de l’égalité.

La décision du Comité d’éthique, un comité très politique puisque nommé majoritairement par François Hollande et son gouvernement socialiste, n’est que la dernière goutte d’eau d’un processus de destruction de la famille initié à la fin des années 40. En 1948 et 1950, les rapports du docteur Kinsey, prônant l’accès à la sexualité pour les enfants dès l’âge de 10 ans, sont diffusés dans des journaux américains grand public. Pour ce savant fou qui a fini sa vie pendu par les testicules, homosexualité, sado-masochisme pédophilie et zoophilie ne sont que des variations d’une sexualité épanouie. Dans les années 60, les théoriciens de la libération sexuelle s’appuient sur ses publications pour faire la promotion du “jouir sans entrave”. Au nom de la liberté, la sagesse et la vertu sont alors battues en brèche. En 1967, la loi Neuwirth, du nom de l’homme de réseau Lucien Neuwirth, légalise l’accès à la pilule contraceptive, un concentré de matières chimiques détraquant l’équilibre hormonal féminin. A l’époque, le président De Gaulle dénonçait un sacrifice de la France à la bagatelle. En 1975, la loi Veil dépénalise l’avortement. Depuis, environ 200 000 embryons se retrouvent chaque année à la poubelle. Suivront ensuite la loi Roudy en 1982 remboursant l’IVG à 80 % par la Sécurité sociale puis la loi Neiertz en 93 créant un délit d’entrave à l’IVG. Enfin, avec le PACS en 99 et la loi Taubira en 2013, la République n’aura eu de cesse de détruire la cellule familiale, toujours petit pas par petit pas…

2) Immigration / Europe : la politique migratoire à son apogée

Emmanuel Macron marche sur les plates bandes d’Angela Merkel. Le président de la République a participé à une réunion des dirigeants de l’Union Européenne la semaine dernière en compagnie de la chancelière allemande. Réunion au cours de laquelle ils se sont retrouvés sur la question de la politique migratoire.

3) International / Trump : le retour du décret anti-migratoire

Immigration toujours mais de l’autre côté de l’Atlantique à présent. Alors que le couple franco-allemand souhaite toujours plus d’immigration, Donald Trump voit son décret immigration revenir à la faveur d’une décision de la Cour Suprême. Une victoire politique pour la Maison Blanche puisque la lutte contre l’immigration était un point phare du candidat Trump.

4) Économie / Les soldes vont-elles disparaître ?

Les soldes sont-ils voués à la disparition ? Depuis plusieurs années, l’arrivée du e-commerce met à mal cette institution commerciale et les commerçants, souvent tentés de créer plusieurs périodes de rabais, participent malgré eux à la baisse d’intérêt des consommateurs.

5) L’actualité en bref

Nouveau rebondissement dans l’affaire du petit Grégory. Murielle Bolle, la belle-sœur de Bernard Laroche, l’un des premiers suspects dans l’affaire, a été interpellée ce mercredi matin. Elle a été placée en garde à vue et conduite dans les locaux de la gendarmerie dans les Vosges pour y être entendue. Murielle Bolle avait notamment déclaré, en 1984, avoir assisté à l’enlèvement du garçon avant de se rétracter.

***

Cyberattaque mondiale. Un virus informatique s’est propagé mardi frappant les systèmes de nombreuses entreprises et administrations. Il demande notamment le versement d’une rançon en échange des données volées. Il pourrait s’agir d’une variante du ransomware Petya, détecté en mai 2015. Le secrétaire d’Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, évoque un niveau d’attaque sans précédent.

***

Marseille déclare la guerre aux vendeurs de kebabs ! En mettant en place un périmètre de sauvegarde du commerce, la municipalité affirme ne plus vouloir de snacks pour privilégier le haut de gamme. Les élus ont ainsi approuvé l’instauration d’un droit de préemption sur les baux commerciaux. L’adjoint au maire chargé du commerce assure toutefois qu’il n’y aura pas d’expulsions mais travaillera sur les locaux vacants. 1,5 million d’euros vont être investis pour créer une charte de qualité. Marseille pourra enfin ressembler à une ville française….

***

Les clandestins, nouveau bras armé des dealers ! A Lübeck dans le nord de l’Allemagne, de plus en plus de migrants se tournent vers le trafic de drogue pour gagner de l’argent. En effet, les vendeurs infiltrent directement les centres d’accueil. Depuis le mois de mai, la ville a été le théâtre d’une douzaine d’affrontements violents. En 2016, plus de 1 300 individus sont morts à cause de leur consommation de drogue. C’est 9% de plus que l’année précédente. Le phénomène touche également d’autres villes de la région comme Kiel.


related_posts('no_sidebar');?>
preloader
TVL

GRATUIT
VOIR