tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Le Journal Journal du jeudi 20 juillet 2017 : Politique / Le chef des...

Journal du jeudi 20 juillet 2017 : Politique / Le chef des Armées en déroute

151

Les titres : Politique / Le chef des Armées en déroute – Défense / Qui est le nouveau chef d’état-major des Armées ? – Société / Les Etats généraux de l’alimentation – International / Trump lâche les rebelles syriens

 

https://www.youtube.com/watch?v=GgJLgUMfSxc

 

1) Politique / Le chef des Armées en déroute

On les avait déjà contraint à jouer Daft Punk au 14 juillet, on les a maintenant privé de Villiers. La Grande Muette accuse le coup après la démission de son chef d’état-major. Face à l’arrogance d’un Emmanuel Macron largement critiqué, le général Philippe de Villiers n’aura finalement pas plié. De son côté, le ministre des Armées a totalement été évincé.

Pour la première fois de la 5e République, le chef d’Etat Major des Armées a tourné les talons. Le général Pierre de Villiers a donc marqué l’histoire en démissionnant mercredi matin de ses fonctions de patron de la Grande Muette. Après les échanges houleux avec le président de la République après l’annonce des 850 millions d’euros de coupe budgétaire dans une armée déjà mal en point, Pierre de Villiers n’avait d’autre choix que de partir pour ne pas participer à une débâcle assurée, une attitude qui lui a valu une haie d’honneur pour son départ

https://twitter.com/etatmajorfr/status/887734573001519104

Si le refus de plier du Général de Villiers est salué, c’est en raison de l’état actuel de la Grande Muette. En effet, l’armée, déjà en flux tendu depuis plusieurs années, a de plus en plus de difficultés pour mener à bien sa mission. A titre d’exemple, une nouvelle baisse du budget pourrait avoir de lourdes conséquences sur le terrain malien et renforcer ainsi les terroristes, l’armée du pays n’était pas suffisamment puissante pour gérer la situation seule.

Comme l’affirmait le Général de Villiers, “il n’y a plus de gras dans nos armées”… Pour autant, Macron a l’air bel et bien décidé à attaquer le muscle et il va pouvoir le faire. De facto, le successeur du Général de Villiers a accepté la baisse en acceptant la charge.

Au delà de l’arrogance présidentielle à l’égard du gradé qui a foulé avec bravoures de nombreux théâtres de guerre, le président a également totalement anéanti le pouvoir du ministre des Armées Florence Parly, totalement absente de la crise. Pour le journaliste spécialiste des questions de défense Frédéric Pons, c’est une véritable humiliation.

La classe politique condamne unanimement l’attitude autoritaire du président. Pire, fait incroyable, la presse aux ordres s’est autorisé à critiquer Emmanuel Macron… Pourtant, selon Frédéric Pons, les conséquences de la crise pourraient finalement être à la faveur du président.

Le président a eu l’occasion de remettre à plat les relations avec la Grande Muette dès ce jeudi, avec une visite sur la base aérienne d’Istres dans les Bouches-du-Rhône. Une opération de reconquête dans un habit de président un peu trop grand mais habité depuis plusieurs mois, contrairement au nouveau chef d’état-major des Armées… qui n’a pas encore eu le temps de le revêtir totalement.

2) Défense / Qui est le nouveau chef d’état-major des Armées ?

Le général François Lecointre succède donc à Pierre de Villiers ! Le nouveau chef d’état-major des armées a pris ses fonctions ce jeudi. A 55 ans, il sera notamment chargé de mettre en oeuvre la prochaine loi de programmation militaire. Portrait d’un héros de guerre !

3) Société / Les Etats généraux de l’alimentation

Les agriculteurs sont-ils des vaches à lait ? C’est cette question que les Etats généraux de l’alimentation entendent trancher. Depuis ce jeudi, tous les acteurs de la filière agricole sont réunis à Bercy pour remettre de l’ordre entre les producteurs, industriels et distributeurs.

4) International / Trump lâche les rebelles syriens

Donald Trump souffle le chaud et le froid en Syrie. L’administration Trump a décidé de mettre fin à un programme secret de la CIA visant à entraîner et armer les rebelles syriens contre le président Bachar Al-Assad. Une décision voulue par la Russie.

5) L’actualité en bref

Plus d’escrocs au gouvernement ! Dans la nuit de mercredi à jeudi, les députés ont voté en commission l’obligation de casier vierge pour les ministres. L’amendement stipule que le bulletin numéro 2 du casier judiciaire des membres du gouvernement ne doit présenter aucune condamnation pour un crime ou un délit quel qu’il soit. Plusieurs députés de la République en Marche n’ont pas pris part au vote et le rapporteur étiqueté pour la majorité présidentielle, Yaël Braun-Pivet, s’y est opposée, considérant que ce qui était normal pour un élu ne l’était pas nécessairement pour un ministre nommé.

***

Les maires se paient la tête de Macron. A l’image de l’ego présidentiel, la photo officielle n’entre pas dans le cadre. En effet, le cliché d’Emmanuel Macron a des dimensions plus larges que le portrait de ses prédécesseurs. Les 36 000 maires de France vont donc devoir investir dans de nouveaux cadres proposés à 77 euros pièce par l’entreprise qui équipe les collectivités en mobilier. Le portrait du président de la République n’entre donc pas dans les économies demandées aux collectivités. Heureusement, les maires ne sont pas dans l’obligation d’afficher le portrait présidentiel… sinon ils pourront toujours en coupe un morceau!

***

Jean-Michel Lambert, premier juge dans l’affaire du petit Grégory, a voulu expliquer son geste. Il a laissé plusieurs lettres avant de se donner la mort, dont une à la rédaction du quotidien l’Est-Républicain. Dans cette dernière, il explique ne plus avoir la force de se battre et réaffirme sa conviction de l’innocence de Bernard Laroche. Ce dernier, relaxé après un passage en prison avait été tué par le père de Grégory. Au total, le juge Lambert a rédigé 6 lettres destinées à son épouse, sa fille, sa mère, son éditrice et celle pour l’Est Républicain. La dernière détaille ses dernières volontés pour ses obsèques.

***

Attaque à la Tour Eiffel ! Des policiers en patrouille sur le parvis du Trocadéro ont été attaqués par un vendeur à la sauvette dont ils voulaient contrôler les papiers. Après avoir tenté de fuir, le vendeur clandestin de 19 ans s’est débattu et a frappé les deux fonctionnaires à l’aide de son cerceau de tours Eiffel miniatures. L’un d’eux a été légèrement blessé à la tête.

***

Ladies and Gentlemen, c’est terminé ! Les conducteurs des transports en commun londoniens n’utiliseront plus de formule de genres lorsqu’ils salueront les utilisateurs. Cette décision fait suite aux demandes de plusieurs associations du lobby LGBT. Le « Bonjour tout le monde » sera désormais de rigueur afin de n’exclure personne.

***

C’est la fin de cette édition. Dans un instant, notre Zoom du jour ! Après les abominables attentats survenus en Egypte le dimanche des Rameaux, le père Henri Boulad a publié un sévère “J’accuse” qui fera date.

related_posts('no_sidebar');?>