fbpx
tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Focus Eurovision : la Grand-messe du lobby LGBT – Extrait du journal du...

Eurovision : la Grand-messe du lobby LGBT – Extrait du journal du 12 mai 2017

498

L’Eurovision, concours pro-LGBT ! La 62ème édition du concours musical aura lieu samedi à Kiev en Ukraine… et à l’image de son slogan pour cette édition 2017 : “Célébrez la diversité”, l’Eurovision a toujours affiché une volonté de mettre en lumière des candidats issus des minorités…

L’Eurovision, un rendez-vous très “gay friendly” ! Crée en 1956, le concours s’est diversifié au fil des éditions. Lors des 20 dernières années, les drag queens, les homosexuels et les transgenres se sont succédés sur la scène de l’Eurovision. Les artistes de talent ont petit à petit laissé place à des individus hauts en couleur à l’image de Conchita Wurst qui a remporté le concours en 2014.

&feature=youtu.be

Le rendez-vous a ainsi trouvé une place de choix auprès du lobby LGBT. Les téléspectateurs homosexuels sont souvent très assidus et se regroupent entre amis… des associations de fans ont même vu le jour. Malgré le manque de qualité musicale, la diversité suffit au bonheur de certains téléspectateurs. Une diversité qui a débuté dès 1997 avec le premier candidat ouvertement “gay-friendly”, Paul Oscar.

Depuis, les exemples sont nombreux. En 2010, le candidat moldave a, à son tour, marqué les esprits avec son saxophone.

Cependant, cette diversité ne plaît pas à tout le monde et fait l’objet de nombreuses critiques. Pourtant, les organisateurs du concours, qui se déroule cette année à Kiev en Ukraine, ont voulu décorer la ville en repeignant l’arche qui symbolisa


related_posts('no_sidebar');?>
preloader