fbpx
tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Les Essentiels - Extraits Emmanuel Macron, le candidat du lobby pharmaceutique – Cap sur l’Elysée

Emmanuel Macron, le candidat du lobby pharmaceutique – Cap sur l’Elysée

614

Un Mourad peut en cacher un autre…  un conflit d’intérêts aussi. Jean-Jacques Mourad a été exfiltré du mouvement en Marche… mais pas assez vite pour éteindre la polémique. Aux côtés d’Emmanuel Macron pour prodiguer des conseils en matière de santé, le cardiologue était également … – et il ne s’en était pas vanté – , consultant grassement rémunéré par des firmes pharmaceutiques dont le tristement célèbre laboratoire Servier… vertueux institut du Mediator… ça donne le ton !

Cette proximité entre Macron et le Docteur Mourad aurait-elle influencé le programme santé, rien n’est moins sûr… C’est en tout cas ce qu’a sous-entendu dimanche, le Formindep, une association pour l’information médicale indépendant. L’organisation a en effet interpellé les réseaux sociaux sur la prise de parole de Jean-Jacques Mourad aux Rencontres de l’office, un rendez-vous des spécialistes en pharmacie et médicaments. Le cardiologue s’exprimait alors en qualité de représentant d’Emmanuel Macron… Tiens donc !

Voir également : Macron, le candidat du lobby pharmaceutique – Journal du 8 Mars 2017

En s’intéressant de près à la base de données du gouvernement Transparence Santé, c’est le gros lot. Jean-Jacques Mourad a une sacrée vie de consultant. Conseils, conférence, rédacteur, le monsieur Santé d’Emmanuel Macron est sollicité de toute part par les laboratoires et visiblement, il répond souvent favorablement aux appels… et pour cause. Servier est semble-t-il la meilleure cantine avec 66 interventions entre 2013 et mi 2016… Son altruisme scientifique se mesure à hauteur de ses frais de restauration et de transport, 80 000 euros… dans le lot, une chambre aurait été facturée pas moins de 900 euros…  La fréquence des conventions et les montants déclarés sont jugés hors norme par Irène Frachon, la pneumologue à l’origine des révélations sur le Mediator.

&feature=youtu.be

Mais le scandale ne s’arrête pas au simple fait que Jean-Jacques Mourad ait tenu secret ses conflits d’intérêts… En effet, malgré la tentative de minimiser le rôle du cardiologue au sein de l’appareil en marche, celui-ci est bel et bien l’un des deux Monsieurs Santé, dépêché pour représenter Emmanuel Macron à chaque sortie du genre. De même, si l’on veut bien admettre qu’il n’est pas dans la garde très rapprochée du banquier Rothschild, on sait que son frère, lui, l’est… Par conséquent, il a bel et bien les oreilles attentives du candidat en marche … au moins par personne interposée.

Cerise sur le gâteau, le brave cardiologue s’improvise lobbyiste de luxe pour Servier. En effet, prétendument spécialiste de l’hypertension artérielle… comme le laboratoire du Mediator … et bah oui, le hasard fait bien les choses ! … d’ailleurs… C’est sans doute à ce titre qu’Emmanuel Macron, dans son discours à Nevers, à appelé de ses vœux un remboursement revu à la hausse pour les méd


related_posts('no_sidebar');?>
preloader