tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Focus École Libre en panne de liberté

École Libre en panne de liberté

Émission du

Une école catholique plus vraiment libre, un Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique qui encourage la réforme du collège, un appauvrissement des programmes… Les écoles catholiques sous contrat avec l’Etat ressemblent de plus en plus à des écoles publiques payantes et se détachent progressivement de leur rôle confessionnel. Dans ce contexte, l’association “Parents pour l’école” a décidé d’agir notamment en alertant les évêques de France.

L’école catholique serait-elle de moins en moins libre ? C’est en tout cas ce qu’affirme une association de parents d’élèves : Parents pour l’école. Cette organisation dénonce l’attitude du syndicat de l’Apel, jugé démissionnaire par de nombreux parents d’élèves catholiques mais aussi le Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique. Ce dernier encourage en effet la récente réforme du collège approuvant ainsi la réduction des heures d’enseignement et l’appauvrissement des programmes. L’ école libre souscrit également depuis plusieurs années à une course à l’équipement numérique avec l’enseignement public, une démarche qui ne profite pas vraiment à l’acquisition des bases de la lecture et de l’écriture par les jeunes générations. Pour le président de l’association Parents pour l’école, Jérôme Malcouronne, l’APEL et le secrétariat Général montrent leur vrai visage.

Face à ce constat, Parent pour l’école a souhaité s’adresser directement aux évêques de France pour agir concrètement sur le terrain de l’instruction privée.

Pour Jérôme Malcouronne, la faute ne peut pas être entièrement attribuée au quinquennat finissant même si l’action du ministre Vincent Peillon aura largement contribué à la dégradation de l’enseignement catholique.

Voir également : Bobigny : la violence n’en finit plus – JT du lundi 13 février 2017

Cette charte de confiance consacre la primauté éducative de l’école sur les parents, une démarche totalement contraire à celle de l’Eglise catholique sur la liberté des familles et qui dépossède les parents de leur rôle d’éducateur. Le risque pour l’école libre sous contrat est tout bonnement de disparaître complètement au profit de structures privées non-confessionnelles et payantes.

Enfin, l’association Les Parents pour l’École s’interroge sur le développement d’une base de données nommée “Gabriel” et développée par le Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique. Un portail informatique dont l’étendue et la nature ne sont pas déclarées et qui est en mesure de détenir des informations confidentielles sur les familles…


related_posts('no_sidebar');?>
preloader
TVL

GRATUIT
VOIR