fbpx
tvlibertés : nous c'est vous
Accueil Politique Eco Politique & Eco n°200 – Gilets Jaunes : une crise aux racines...

Politique & Eco n°200 – Gilets Jaunes : une crise aux racines anciennes et profondes

1504

Avec Claude Reichman président du mouvement pour la liberté de la protection sociale

1. Le réveil du peuple français

– Le cœur des revendications : vivre de son travail et participer à la vie de la nation
– Comparaison avec la Rome antique, la ploutocratie créa les tribuns de la plèbe : une institution pérenne
– L’Insee et Eurostat comparables aux augures romaines
– La France en colère, appellation déposée intuitivement il y a 20 ans par Claude Reichman à LINPI
– Mais où vivent donc ceux qui nous gouvernent ?
– La rhétorique des manants : ceux qui restent en place en raison de la hausse des carburants et des contrôles de vitesse par la volonté des technocrates
– Et pendant ce temps, Macron parle de mobilité, il rêve de Californie avec la start-up France
– Un président autiste et brutal, une volonté de briser le peuple

2. La Commission de Bruxelles et ses responsabilités dans la crise des Gilets Jaunes

– Un point de vue original, la non application des règles sur la protection sociale
– La Commission menace la Pologne et les pays dissidents de l’Europe centrale mais se montre faible vis-à-vis de la France quand elle n’applique pas ses directives
– Les directives de 92 et leur entrée dans la loi française
– Pourquoi n’applique-t-on pas la loi ?
– Un gisement de pouvoir d’achat le seul possible aujourd’hui refusé par la France
– Un coup d’Etat politique acté par les tribunaux qui poursuivent tous ceux qui préconisent la mise en concurrence
– Lettre des libérés à M. Junker
– Circulez, il n’y a rien à voir ! Un régime de censure et d’auto censure médiatique
– Question sur la concurrence : pourquoi les mutuelles ont-elles néanmoins augmenté leurs tarifs ? Réponse, elles sont dans un marché réglementé non concurrentiel

3. Perspectives d’avenir pour les Gilets Jaunes et la France

– La Commission européenne : un modèle français : jacobinisme technocratique
– Combattre le MPLS une corruption non pas morale mais mentale
– Services juridiques entre les mains de la France
– Une « marque » française
– Commission européenne exécutive ou exécutante ?
– Retour sur une violence sélective contre les Gilets Jaunes mais pas dans les banlieues et contre l’extrême gauche
– Gilets Jaunes, une vraie menace d’illégitimité pour le pouvoir
– La pensée des Gilets Jaunes, celle des essayistes politiques politiquement incorrects
– L’écrasante responsabilité de l’Etat qui aurait du rendre la parole au peuple dès novembre 2018. Mais il a préféré la répression…
– Les 10 milliards qu’il n’a pas et les débats pour rien
– Longueur des discours : Macron fait moins bien que Fidel Castro
– Macron Caligula (A. Camus) « parlez je ne vous écoute pas » mais … je m’écoute parler
– Les maires humiliés
– La France des paroisses aux communes, 36 000 unités vivantes
– Suppression du Sénat, du CESE, des regroupements de communes
– Jean Paul Delevoye Haut commissaire pour basse besogne, la question des retraites
– Demain le système de retraite « unique au monde » menacé de faillite
– Une pyramide de Ponzi, un système Madoff, on fait payer aux entrants les bénéfices pour les entrés
– Hausse des taux d’intérêt et menaces sur l’assurance vie convoitée par un Etat endetté

Conclusion : la nécessaire solidarité des Français, les semaines et les mois à venir seront décisifs, nous n’avons qu’un pays gardons le !


related_posts('no_sidebar');?>
preloader