tvlibertés : nous c'est vous
Accueil La France de Campagnol Christian Combaz : La France de Campagnol – Compil du 27 au...

Christian Combaz : La France de Campagnol – Compil du 27 au 31 mars 2017

Émission du

Christian Combaz : La France de Campagnol – Compil du 27 au 31 mars 2017

Les expats retraités

Le nombre des gens qui m’écrivent de l’autre bout de la terre, ceux qu’on appelle des expats pour me dire qu’ils suivent cette chronique chaque soir est impressionnant. J’en profite pour les remercier mais surtout pour faire observer qu’à lui seul, ce simple fait devrait être l’objet d’une attention particulière. Oui la curiosité que suscite à l’étranger ce que je raconte sur internet trahit un besoin de comprendre ce qui se passe en métropole, et de guetter les moindres signes de probabilité d’un retour à la normale. Soyons francs dans l’immédiat la normale ça me parait assez difficile. Mais pour la raison j’espère y contribuer peut-être. Ceux qui m’écrivent sont souvent des entrepreneurs basés en Asie, j’en ai déjà parlé, ou des retraités établis hors frontières pour des raisons souvent économiques. Et là je n’en ai pas encore parlé eh bien voilà c’est le moment. Par exemple il y a cette dame établie en Crète qui m’écrit pour me dire qu’après une dizaine d’années d’éloignement elle ne reconnait plus le pays qu’elle a quitté. Les heures d’attente qu’elle passe dans les gares tous les ans avant d’aller retrouver sa famille en Bretagne sont un supplice me dit-elle. Elle trouve que les égards mutuels entre les gens, la politesse du personnel, la nature et l’origine des usagers, des employés dans les commerces, dans les administrations, tout a changé

 

Le débat de Marine

Pour être franc d’habitude le soir au café, sur la télé plate du fond, on voit surtout le championnat de ligue 1 et le décodeur semble rouillé sur beinsports jusqu’à 23 heures. Mais là pour le premier débat de la campagne il y avait une attente, une curiosité, ça promettait du spectacle, et pour être très précis cette curiosité concernait Marine Le Pen et uniquement elle. On voulait voir comment elle allait les mettre dans sa poche. En fait il ne s’agissait même pas d’une curiosité, si les gens sont restés au bar ce soir là jusqu’à près de minuit, c’est pour dire mentalement à Marine Le Pen, vas-y, fonce, écrase-les, offre nous un moment de revanche, y a que toi qui sait les remettre en place tous ces gens qu’on déteste. Bien sûr il y avait aussi ceux qui, dans ce vieux pays socialiste du sud ouest, souhaitaient plutôt que Mélenchon fasse le spectacle, mais quand on voit l’évolution sur 40 ans,la gauche vaguement soixante huitarde en tout cas ultra


related_posts('no_sidebar');?>
preloader
TVL

GRATUIT
VOIR