Yannick Noah regrette « le silence » des sportifs blancs après la mort de George Floyd

799

L’ancien vainqueur de Roland Garros est gêné par le « silence » des sportifs blancs après la mort de cet Américain Noir, tué par la police à Minneapolis.

« C’est une injustice qui devrait sensibiliser tout le monde ». L’ancien sportif et chanteur, Yannick Noah, a regretté dimanche « le silence » des sportifs blancs, après la mort de George Floyd aux États-Unis. « C’est bien que les jeunes s’en occupent mais moi ce qui me gêne c’est que ce sont tous des métis ou des noirs », a déclaré sur la chaîne de télévision France 2 l’ancien champion de tennis, et dernier français victorieux à Roland-Garros, interrogé sur les prises de position de ses compatriotes sportifs Gaël Monfils, Kylian Mbappé ou Jo-Wilfried Tsonga sur ce sujet.

L’Express