Xi Jinping met en garde Joe Biden à propos de Taïwan

1743

Les passes d’armes s’étaient multipliées ces dernières semaines entre Joe Biden et Xi Jinping à propos du statut de Taïwan, établi après la guerre..

Les Chinois en effet n’ont jamais accepté le statut de Taïwan, pays de 23 millions d’habitants chinois, de régime démocratique et qu’ils considèrent comme devant réintégrer le giron de la grande Chine. Taïwan n’a pour autant jamais déclaré son indépendance, restant malgré tout dans la République démocratique de Chine, mais donc dans un statu quo particulier que les américains veulent  à tout prix conserver et qui, très régulièrement est l’objet de chantages et de pressions de part et d’autre.

Hier une visioconférence de plus de trois heures a réuni le leader chinois et son homologue américain. Débutée sous les meilleurs auspices et grandes manifestations d’amitié, la conférence a vite tourné à l’essentiel, à savoir le bras de fer entre les deux puissances qui cherchent à s’impressionner l’une l’autre, Xi Jinping mettant en garde Biden  “de ne pas mettre d’huile sur le feu” et Biden rappelant que l’Amérique ne laissera jamais tomber Taïwan afin qu’elle conserve son statut actuel de démocratie.

La Chine menace de recourir à la force au cas où Taïwan tenterait de déclarer son indépendance, “si les séparatistes franchissent la ligne rouge“ a déclaré Xi Jinping, “nous devrons prendre des mesures décisives.”

Les Etats-Unis auront-ils, à terme, face à une  puissance chinoise grandissante, les moyens de conserver son statu quo démocratique à Taïwan et ainsi de tenir leurs engagements et de conserver également un bastion avancé de la démocratie aux frontières de la dictature chinoise?

CH