Xavier Niel, l’espion qui piratait

489

Xavier Niel affirme avoir travaillé pour les renseignements français ! Le PDG du groupe Iliad-Free a révélé sur La Chaine Parlementaire avoir travaillé pour la direction de la Surveillance du territoire dans sa jeunesse. Après de multiples piratages de décodeurs Canal + qui le conduiront rapidement au poste de police, Xavier Niel aurait été sollicité en 1986 par la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) pour faire, comme on dit pudiquement du « renseignement ». Devenu un « honorable correspondant » des services secrets, il espionnera notamment le constructeur Renault et même le président François Mitterrand.

S’en suivra la carrière qu’on lui connaît. Avec un long passage dans l’industrie de la pornographie qui le mènera à être suspecté d’être lié à des activités de prostitution (pour lesquelles il a fait de la prison et a finalement été blanchi). Il se lancera ensuite dans la téléphonie avec l’opérateur Free lui permettant ainsi de prendre le contrôle du quotidien Le Monde avec Pierre Bergé et Matthieu Pigasse.