« Virus », « maladie », « peste brune » : La république en marche fait sa rentrée

952

Quelques centaines de personnes se sont réunies le week-end du 2 et 3 octobre à Avignon dans le Vaucluse pour la rentrée politique de La République en marche. Plusieurs personnalités se sont succédées à la tribune. Pour le patron des députés LREM : « ll ne faut pas chômer les fêtes avant qu’elles soient venues. Je vous le dis, le sujet qui doit nous préoccuper, c’est la réélection du président. » Le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, lui, a mis en garde son public : « Ne nous laissons pas anesthésier ! »

Au-delà de la stratégie à adopter, Éric Zemmour était sur toutes les lèvres. Sur scène, Jean-Marc Borello, délégué national de LREM et proche du président de la République, s’en est pris violemment à l’ancien chroniqueur vedette de CNews avec un vocabulaire qu’on croyait disparu du lexique politique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale : « J’ai découvert ce matin un virus nouveau, à 15% du corps électoral […] J’ai repéré la maladie et nous allons la combattre, elle s’appelle la peste brune ! »