Violences sexuelles : Pierre Ménès et Canal+ dans la tourmente

373

Petit règlement de compte entre anciens collègues. Après avoir annoncé son départ de Canal+, la journaliste Marie Portolano a laissé un cadeau d’adieu qui n’a pas manqué de faire son effet. Dimanche, la chaîne cryptée a diffusé un documentaire “ Je ne suis pas une salope, je suis journaliste”. Pas besoin d’explications, tout est dans le titre. En effet, dans ce documentaire, Marie Portolano a donné la parole à de nombreuses journalistes sportives pour dénoncer les comportements jugés sexistes de la gente masculine.

Un documentaire dans l’air du temps qui n’a visiblement pas plus à la direction de Canal+.

Peu de temps après la diffusion, le site Les Jours a révélé qu‘une partie du documentaire aurait été censurée par les patrons de la chaîne cryptée. Des passages mettant en cause les agissements du chroniqueur Pierre Menès auraient en effet été coupés au montage.     

“Gérald-Brice Viret, directeur des antennes, le directeur des sports Thierry Cheleman […], et son adjoint Didier Lahaye exigent des auteurs que toutes les séquences avec Ménès soient coupées” écrivent les deux journalistes à l’origine de l’article.

Dans ces scènes, Marie Portolano n’aurait pas pris de pincettes pour dénoncer le comportement ultra-lourd de son ancien collègue du Canal Football Club.

Parmi les séquences coupées, une remonte à 2011 où Pierre Menès embrasse par surprise pour ne pas dire de force la journaliste Isabelle Moreau lors de la centième de l’émission. La seconde date du 28 août 2016. Hors antenne mais face au public, il aurait soulevé la jupe d’une certaine ….. Marie Portolano avant de lui agripper les fesses. Un acte que le principal intéressé a tout simplement dit avoir oublié.

La chaîne Canal+, elle, a semble-t-il voulu taire l’affaire en censurant les différents passages pour protéger “Pierrot”. Depuis, les accusations s’enchaînent contre le passionné de football sur canapé.

Sur Twitter, son nom s’est retrouvé en tendance accompagnés de #balancetonporc et #PierreMenesOut. Une courte vidéo dans laquelle il embrasse de force Francesca Antoniotti, alors chroniqueuse, sur le plateau de Touche pas à mon sport ! sur C8 est même devenue virale.

Pierre Ménès et Canal+ n’ont, pour le moment, pas encore réagi. Le chroniqueur devrait faire une apparition ce lundi soir dans l’émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna pour donner sa version des faits.