«Violences policières» : Emmanuel Macron a demandé au gouvernement de se saisir du sujet

564

Le chef de l’État a sommé le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, de soumettre des propositions pour améliorer la déontologie des forces de l’ordre.

L’apaisement pour empêcher l’embrasement. Emmanuel Macron souhaite apporter une réponse aux nombreuses manifestations qui se sont tenues ces derniers jours un peu partout en France – et ce malgré l’interdiction des rassemblements dans l’espace public à plus de dix personnes – pour dénoncer les violences des forces de l’ordre, et plus généralement les discriminations au sein de la société. Ces mobilisations sont survenues après la mort de George Floyd, un homme afro-américain asphyxié par un policier aux États-Unis. Elles se cristallisent dans l’Hexagone autour de l’affaire Adama Traoré, un jeune homme noir de 24 ans décédé en 2016 après son interpellation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise).

Le Figaro