Violences policières : B. Griveaux s’étonne que la France soit citée entre le Venezuela et Haïti

455

D’après le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, qui réagissait à la volonté de l’ONU de mener une enquête sur « l’usage excessif de la force » par les autorités Françaises lors des manifestations de Gilets jaunes, «Il faut s’étonner de se retrouver cités dans une liste entre le Venezuela et Haïti où il y a eu des morts.