Valérie Boyer (LR) souhaite refuser les athlètes voilées aux Jeux olympiques de Paris 2024

544

Lors d’un entretien accordé à Causeur, le député républicain Valérie Boyer dénonce un certain laxisme de la macronie sur les questions de laïcité et propose de refuser les athlètes voilées aux prochains Jeux olympiques. Extrait de l’entretien :

Faut-il refuser aux sportives iraniennes ou saoudiennes de se présenter aux Jeux voilées en 2024?

Valérie Boyer : En 2012, les Saoudiennes ont été forcées de porter le voile pour participer aux JO. Pendant que des femmes se battent pour l’enlever dans la région, je pense notamment aux iraniennes, je trouve cela abject. Aussi, je réitère et rappelle mon soutien à l’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh. J’avais d’ailleurs rédigé un courrier à l’attention de l’Ambassade d’Iran. Je veux également saluer le courage des iraniennes du mouvement « White Wednesday » qui retirent leur voile tous les mercredis !

(…) Il ne faut pas céder au chantage. On nous dit : soit les sportives viennent voilées, soit elles ne viennent pas. Les JO sont souvent le théâtre de bras de fer politiques et ne doivent pas être le théâtre d’une propagande politico-religieuse.

Nous prônons la laïcité et le creuset républicain ici, pas le communautarisme. Les JO se déroulent en France en 2024, pays qui a porté le plus haut les valeurs des droits de l’homme ou du féminisme ! On n’est pas dans n’importe quel pays. Souvenons-nous que c’est dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale que la loi de 1905 a été débattue et votée, nous ne pouvons pas dénigrer ainsi le principe fondamental que la loi apporte : la liberté. Et quelle plus grande négation de la liberté que l’imposition d’un voile lors des jeux olympiques ?

Ces questions ne sont pas difficiles, contrairement à ce que LREM prétend. Ce sont des questions simples d’affirmation de ce que nous sommes et de dignité humaine. Je pense qu’une femme qui fait le “choix” de porter le voile est le symbole le plus sexiste qui soit. Il enferme les femmes dans leur genre et sous l’emprise des hommes, alors que notre laïcité est au contraire un principe d’émancipation qui garantit le principe d’égalité entre les hommes et les femmes. Nous devons unanimement dénoncer cet uniforme d’invisibilisation des femmes.

L’entretien complet sur Causeur