Une mise en scène pour discréditer la police – Thibault Bastide

713

C’est ce qu’on appelle jeter de l’huile sur le feu. Dimanche, une étrange scène a attiré l’attention d’une brigade anti-criminalité lors d’une patrouille dans le quartier de la rue Saint-Charles dans le XVème arrondissement de Paris. Trois individus avec de vrais uniformes de police étaient en train de procéder à une interpellation mais les méthodes employées ont surpris les vrais policiers qui ont donc décidé de procéder à un contrôle. Rapidement, ils ont découvert qu’il s’agissait d’un tournage vidéo pour mettre en cause la police. Interpellés, les protagonistes ont avoué que leur but était de tourner une scène où des policiers devaient intervenir après un vol dans un magasin, laissant partir un voleur de “ type européen “ et interpeller à la place un homme “ d’origine africaine” afin de dénoncer le prétendu racisme de la police nationale. Placés en garde à vue pour usage de fausse qualité, les trois faux policiers ont été remis en liberté.

Si la brigade anti-criminalité a empêché la réalisation et la diffusion sur les réseaux sociaux de cette fausse-interpellation à caractère raciste, certaines images ont tout de même été relayées.

Une tentative de manipulation de l’opinion publique qui aurait, sans nul doute, mis le feu aux poudres alors que la mort de George Floyd aux États-Unis a des répercussions un peu partout dans le monde et notamment en France où la tension est palpable. En témoigne, les incidents, mardi soir, devant le tribunal de Paris lors d’une manifestation interdite en mémoire d’Adama Traoré, mort en 2016 après une interpellation policière.

C’est donc dans ce climat extrêmement tendu que certains tentent de discréditer un peu plus les forces de l’ordre déjà très isolées et décriées depuis les manifestations des gilets jaunes.

Thibault Bastide 

Image : Actu17