Une élue LREM aurait refusé de marier une femme car elle portait un voile islamique à Argenteuil

593

Argenteuil : selon Le Parisien et d’après plusieurs témoignages, Françoise Inghelaere, une élue de La République En Marche, aurait refusé de marier une femme le 1er juillet car celle-ci portait le voile islamique.

«Si les faits sont avérés, c’est absolument choquant et inadmissible», a réagi le cabinet du maire d’Argenteuil Georges Mothron (LR), relate Le Parisien. «On n’a pas vocation à gâcher le plus beau jour de la vie de jeunes mariés !»

pour l’instant, les faits racontés sur les réseaux sociaux «ne sont pas vérifiés» et les vacances «compliquent un peu les choses». Françoise Inghelaere, qui est actuellement en congés, a été entendue et nie ce qu’on lui reproche. À titre préventif, le maire a quand même décidé que l’élue n’officierait plus lors des mariages jusqu’à nouvel ordre.

En France, la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, indique que «nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage». Une circulaire du 2 mars 2011 détaille que la tenue prohibée doit rendre impossible l’identification de la personne, comme «les cagoules, les voiles intégraux (burqa, niqab…), ou des masques». La loi française n’interdit donc pas à une femme voilée d’un hidjab de se marier en France.

RT News