Une centaine de policiers ont été signalés pour des présomptions de radicalisation depuis le mois d’octobre en France

426

Selon France Inter, 106 policiers français ont été signalés pour des présomptions de radicalisation depuis l’attaque à la préfecture de police de Paris du 3 octobre dernier. Selon le média, il n’y aurait aucun cas présumé ou avéré de policier en voie de radicalisation violente au niveau national ou de policier dont on a pu déterminer qu’il avait glorifié l’Etat islamique. Il est indiqué que les évaluations en cours concernent des soupçons de comportements dans la pratique religieuse qui ne seraient pas compatibles avec le métier de policier ou avec les valeurs républicaines.

D’après les chiffres avancés par France Inter, près de 74 dossiers ont été signalés après l’attaque meurtrière à la préfecture de police à Paris du 3 octobre. Plusieurs dizaines de ces cas sont toujours en cours d’évaluation, dont 27 ont été fermés sans donner lieu à la moindre sanction.

Sputnik