Une baisse du trafic de drogues de 30 à 40% constatée suite aux mesures mises en place pendant la crise sanitaire, selon Christophe Castaner

348

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé ce vendredi que les services chargés de la lutte anti-drogues estiment que le confinement a provoqué une diminution de 30 à 40% des trafics de drogues.

«Durant le confinement, les trafics ont été fortement touchés et on estime qu’ils ont diminué de 30 à 40%», a affirmé le ministre de l’Intérieur le 15 mai qui a cependant mis en garde contre l’ancrage de «nouvelles pratiques», lors d’une conférence de presse, au siège de l’Office anti-stupéfiants (Ofast), à Nanterre. Le ministre fait notamment référence au développement de la cannabiculture et «l’ubérisation» des trafics renforcées par les réseaux sociaux, à savoir les commandes et livraisons à domicile de drogues. «L’ingéniosité criminelle n’a pas diminué», a-t-il ajouté.

RT