Une attaque au couteau aurait fait au moins 3 morts et plusieurs blessés près de Londres. Un « Libyen » arrêté

741

Trois personnes seraient mortes et neuf autres auraient été blessées lors d’une attaque au couteau « par un Libyen » dans un parc de Reading (Ouest de Londres), qui s’est déroulée samedi, deux heures après une manifestation de Black Lives Matter.

L’attaque à l’arme blanche a eu lieu vers 19 heures. Au moins deux victimes ont été transportées à l’hôpital Royal Berkshire, à la suite du « grave incident » survenu dans les jardins de Forbury, dans le centre ville de Reading.

Le suspect armé d’un couteau aurait été arrêté sur les lieux par un sergent de police héroïque qui l’aurait plaqué au sol. L’individu de 25 ans a été placé en garde à vue et est poursuivi pour meurtre. Le Sky et le Telegraph ont tous deux rapporté que trois personnes étaient mortes suite à l’attaque menée « aléatoirement » alors que le Mirror a stipulé que jusqu’à neuf personnes avaient été blessées.

A ce stade de l’enquête, la police ne retient pas la piste terroriste et précise qu’aucune indication ne relie cette attaque à la manifestation « Black Lives Matter » qui se déroulait à Reading samedi. Néanmoins, les enquêteurs « gardent l’esprit ouvert » et travaillent avec le renfort de la police antiterroriste. Il y a également trois blessés graves

 

Lire aussi: Royaume-Uni : ce que l’on sait de l’attaque au couteau à Reading

Dailymail / 20minutes