Une arme secrète anti-Gilets Jaunes ?

668

Selon l’hebdomadaire de gauche Marianne, ce samedi 8 décembre, certains blindés de la gendarmerie auraient été secrètement équipés d’un liquide incapacitant radical, qui aurait été utilisé « en dernier recours » par les forces de l’ordre.

La pulvérisation de ce liquide sur une foule de Gilets Jaunes aurait été capable de « les arrêter net, mettant les gens à terre, même avec des masques ». Chaque blindé aurait pu « neutraliser » une surface de plusieurs terrains de football… « Heureusement, que l’on n’en est pas arrivé là », ajoute une source émanant du « dispositif policier ».