Un légionnaire français tué dans des combats au Mali

417

Kévin Clément est le deuxième membre du même régiment à mourir en l’espace de trois jours, au Mali. La France y est déployée depuis 2013, notamment dans le cadre de l’opération « Barkhane ».

Un légionnaire de l’armée française est mort lundi 4 mai au Mali, lors d’un affrontement contre des djihadistes, ont annoncé l’Elysée, le ministère des armées et l’état-major militaire français.

Le Monde