Un capitaine de gendarmerie sanctionné de 40 jours d’arrêt de rigueur après avoir signé les 2 tribunes des militaires et avoir critiqué le Gouvernement

5797

Le Capitaine Hervé Moreau, qui était intervenu sur le plateau de Morandini Live au début du mois de mai pour avertir de la gravité de la situation en France, après avoir signé les deux tribunes de militaires, a annoncé avoir reçu une sanction de 40 jours d’arrêts de rigueur.

Le 18 mai dernier le capitaine d’active de gendarmerie révélait avoir été convoqué par ses supérieurs après son passage une semaine plus tôt dans l’émission en vue de sanction :  « J’ai été convoqué par mon général. J’ai rendu mon arme de service, ma plaque, mon gilet pare-balles. J’ai eu un échange avec mon général. Cette seconde sanction disciplinaire fait suite à votre émission. On m’a demandé des explications. La situation était une fois de plus difficile. J’avais la possibilité de ne pas répondre à cette convocation. Je suis en permission de fin de service. Je me suis présenté devant mon général, je n’ai pas reculé. J’ai avancé à visage découvert. J’ai signifié les réalités auxquelles j’ai été exposé depuis longtemps. J’ai tenu ce rôle de lanceur d’alerte qui m’importait tant ».
« Mon général m’a signifié que j’aurais dû faire amende honorable, que j’aurais dû garder le silence à partir du moment où le premier blâme de la ministre m’avait déjà été infligé. J’en aurais probablement un second, si cela doit être. Il a transféré le dossier disciplinaire aux plus hautes instances de la gendarmerie nationale. » avait notamment déclaré Hervé Moreau sur le plateau de l’émission.

JMM