Twitter supprime des milliers de comptes accusés de répandre de fausses informations

190

Twitter a annoncé ce vendredi avoir supprimé des milliers de comptes liés à des États étrangers qui étaient accusés de répandre de fausses informations sur le réseau social. « En accord avec notre politique concernant la manipulation sur notre plateforme, nous avons suspendu de façon permanente tous ces comptes », a annoncé Twitter.

Le réseau social précise avoir supprimé « 267 comptes émiratis et égyptiens, 4258 comptes émiratis, 259 comptes espagnols liés au Parti populaire (conservateur), 1019 comptes équatoriens et six comptes saoudiens, en plus des 200 000 comptes chinois dont le réseau social avait déjà annoncé la suspension en août. » Le réseau social a également suspendu 4258 comptes fictifs venus des Émirats arabes unis qui propageaient de fausses informations sur la guerre au Yémen.

Selon Twitter, ces comptes prétendaient être « des organes journalistiques indépendants tout en publiant des propos favorables au gouvernement saoudien ». Concernant l’Espagne, les 259 faux comptes gérés par le Parti Populaire « spammaient ou retweetaient pour augmenter la mobilisation ».

Le Devoir