Tout finit donc par arriver : Christian Estrosi quitte LR !

2103

Nouveau rebondissement au sein des Républicains : Le maire de Nice, Christian Estrosi, quitte les rangs du parti de la droite parlementaire. Un départ qui se sera fait désirer pendant plus de 4 ans puisque l’édile niçois s’est montré compatible avec la politique d’Emmanuel Macron dès son arrivée à l’Elysée.

Après les polémiques et les rebondissements relatifs au rapprochement entre la liste du LR Renaud Muselier en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et les Marcheurs, les Républicains étaient en ébullition. Après une sortie de crise incompréhensible pour que chacun tente de ne pas perdre la face, le maire de Toulon, Hubert Falco, a décidé de claquer la porte.

Malgré une ligne politique difficile à cerner, les maires de Nice et de Toulon étaient des poids lourds chez les Républicains. Leur départ ne devrait donc pas arranger les affaires du mouvement, très affaibli depuis l’échec de la présidentielle en 2017. Toutefois, ces démissions pourraient être l’occasion pour LR de rédiger un véritable programme d’opposition à Emmanuel Macron pour 2022.