Toulouse: L’obligation de quitter le territoire français d’un individu asthmatique est annulée en raison de la pollution atmosphérique de son pays

2460

La justice française a annulé une obligation de quitter le territoire à l’encontre d’un homme, atteint d’un asthme sévère, en raison du niveau de pollution très élevé dans son pays d’origine, le Bangladesh, relate BFMTV. La cour administrative d’appel de Bordeaux a ainsi octroyé le statut de réfugié en prenant en compte le critère climatique, car l’homme souffrait d’une maladie respiratoire chronique.

Le traitement médical existe au Bangladesh

Le migrant, arrivé en France en 2011, souffre d’asthme et d’apnée du sommeil nécessitant un appareillage de ventilation électrique sophistiqué pour dormir ainsi qu’ « un traitement médicamenteux lourd ».

(…) Boulevard Voltaire