Tirs de mortiers, voitures brûlées: septième jour d’émeutes dans la métropole lyonnaise

406

VA – Depuis près d’une semaine, la métropole lyonnaise est la cible d’attaques répétées dans plusieurs localités. Tous les soirs, policiers et pompiers sont contraints d’intervenir à plusieurs dizaines de reprises, dans l’indifférence générale.

Que se passe-t-il à Lyon ? Depuis une semaine, soldats du feu et forces de l’ordre multiplient les sorties quotidiennes dans l’agglomération lyonnaise. 8ème arrondissement, Saint-Priest, Vénissieux, Feyzin, La Duchère, Rillieux-la-Pape… un par un, les quartiers et communes lyonnaises s’embrasent brièvement. A chaque fois, le mode opératoire est le même : poubelles et voitures sont incendiées, nécessitant l’intervention des pompiers escortés par la police. A leur arrivée, les policiers sont ciblés par des tirs de mortiers et des jets de projectiles. Les affrontements sont systématiquement brefs et localisés. Dans la seule soirée du vendredi 12 mars, la police a dû intervenir plusieurs dizaines de fois en l’espace de trois heures, selon les informations de Lyon Mag. Selon le journal local, qui évoque sobrement « quelques incivilités », aucun blessé ne serait à déplorer.

(…) Valeurs