Theresa May joue le tout pour le tout

331

Le premier ministre britannique, en sursis après les nombreux refus parlementaires de la semaine dernière, a annoncé qu’elle se donnait jusqu’à mercredi pour tenter de faire approuver par le Parlement l’accord de sortie de l’Union européenne.

Selon deux de ses ministres, Theresa May pourrait même renoncer à soumettre une troisième fois au vote des députés l’accord de retrait qu’elle a négocié avec l’Union européenne si elle n’obtient pas le soutien suffisant. Un ultimatum lancé par le gouvernement à sa majorité et à ses alliés du DUP, le parti unioniste nord-irlandais, alors que le dirigeant de l’opposition travailliste britannique, Jeremy Corbyn, a annoncé qu’il déposerait une motion de censure contre le gouvernement de Theresa May si le premier ministre est de nouveau mise en échec sur l’accord de Brexit.