Témoignages autour de l’incendie de Notre-Dame

26

Voici plusieurs témoignages recueillis ce mardi par Valeurs actuelles au sujet de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le vicaire général de l’archidiocèse de Paris : « tout » était « calciné » à l’intérieur de la cathédrale. « L’extérieur est debout mais dedans tout est noir. » « La seule chose que je voyais c’était la croix dorée encore debout ».

Bertrand de Feydeau, vice-président de la Fondation du patrimoine : « Il y a fort à craindre que l’orgue soit fortement endommagé de même que les vitraux. Il faudra tous les talents réunis des compagnons (pour reconstruire, ndlr). »

Mgr Chauvet, recteur de Notre-Dame : « On a sauvé la couronne d’épines, la tunique de saint Louis, quelques calices. Le trésor n’est pas atteint. Et ils ont essayé de sauver quelques tableaux à l’intérieur ».

Autres précisions sur l’état des dégradations, celles apportées par le lieutenant-colonel Gabriel Plus, ce matin : « La priorité que l’on s’était donnée, c’était de sauver les deux beffrois (partie qui supporte les tours), et les deux beffrois ont été sauvés. Imaginez : la charpente des beffrois fragilisée, les cloches qui s’effondrent, c’était vraiment notre crainte ! ». D’après lui, « l’ensemble des œuvres d’art qui étaient dans la partie ‘trésor’ ont été sorties. La plupart du temps, les pompiers de Paris s’engagent pour préserver les personnes, là, il s’agissait vraiment de sauvegarder des biens, de préserver ce qui pouvait l’être encore, donc de faire des choix. »