Témoignage du père de Thomas, poignardé à mort : « On n’a aucune réponse de la justice, on a l’impression qu’on existe pas »

389

Thomas, 23 ans, a été poignardé à mort dans les rues de Sarcelles. Son agresseur, un quadragénaire connu des services de police pour des faits de violences aggravées, sortait de prison.
« J’ai déposé plainte, et depuis je n’ai aucune nouvelle de la justice. On a l’impression qu’on existe pas. »