Surpopulation dans les prisons : la France condamnée

763

La France condamnée pour ses prisons trop pleines. Jeudi, la Cour européenne des droits de l’Homme a condamné la France pour les conditions de détention dans des prisons surpeuplées. Saisie par 32 détenus des prisons de Nice, Nîmes ou encore Fresnes, la CEDH a recommandé à l’État “d’envisager l’adoption de mesures générales visant à supprimer le surpeuplement et à améliorer les conditions matérielles de détention”.  Selon les derniers chiffres trimestriels rendus publics par l’administration pénitentiaire, il y avait 70 818 personnes incarcérées dans les 188 établissements pénitentiaires français le 1er octobre 2019, pour 61 000 places opérationnelles.