« Supprimer la statue va effacer l’Histoire »: Stéphane Bern dénonce les dérives contre-productives du mouvement Black Lives Matter

717

Deux mois après la mort de George Floyd aux Etats-Unis, et le début des manifestations Black Lives Matter un peu partout dans le monde, le grand amoureux du patrimoine français Stéphane Bern s’est confié sur ce mouvement et ses dérives, rapporte notamment Le Figaro. L’animateur s’est montré tout particulièrement sévère contre leur vision de l’Histoire qu’il a qualifiée de « totalement anachronique » au cours d’un entretien avec les quotidiens régionaux du groupe Ebra. Un geste chagrine particulièrement Stéphane Bern : le déboulonnage de statues de personnages liés à l’histoire de l’esclavage. Selon lui, « Il faut expliquer, pas déboulonner », se désole l’animateur de Secrets d’Histoire, estimant qu’il est impossible de « jauger nos ancêtres avec nos yeux d’aujourd’hui ».

Stéphane Bern estime que « supprimer la statue va effacer l’Histoire ». Celui qui est missionné depuis 2017 par l’Elysée sur les questions de patrimoine estime d’ailleurs qu’il s’agit là d’un geste « contre-productif et un peu stupide ». Il s’étonne également du débat actuel sur le colonialisme européen. « Il faudrait peut-être s’intéresser d’abord à l’esclavage moderne, celui des Asiatiques retenus au Qatar pour construire des stades », avance-t-il.

Valeurs actuelles