Suppression des taxes : quel impact ?

503

Le recul du gouvernement sur la hausse des taxes sur les carburants entraînera une baisse des rentrées d’argent pour le budget de l’État en 2019 d’environ 2 milliards d’euros sur les 6 premiers mois. Soit environ 0,2% du PIB sur un an. « Pas si grave que ça » selon Grégory Claeys, chercheur à l’institut Bruegel à Bruxelles, qui explique que ce manque à gagner ne bousculera pas énormément la trajectoire budgétaire de la France.