Stéphane Bern accuse le gouvernement de “saborder” le patrimoine

358

L’animateur de télévision a dénoncé auprès de Public Sénat la suppression, dans le projet de loi de finances 2019, de 25 millions d’euros de crédits destinés au patrimoine.

« Sabordage » et « balle dans le dos »… Même proche d’Emmanuel Macron, Stéphane Bern ne semble pas, lui non plus, à l’abri de la déception qu’inspirent régulièrement le chef de l’État et son administration. En attestent les mots tenus par l’animateur de télévision, lundi 18 novembre auprès de publicsenat.fr sur la suppression, par le gouvernement, de 25 millions d’euros de crédits alloués au patrimoine dans la loi de finances 2019.

Valeurs Actuelles