Squat de Toulouse : des soutiens du propriétaire Roland agressés et gazés

453

La maison de Roland est libre, mais les rancœurs semblent tenaces entre ses soutiens et ceux des squatteurs. Depuis septembre dernier, ceux-ci occupaient illégalement la maison d’un octogénaire, l’empêchant de vendre le bien pour rejoindre sa femme en maison de retraite. Vendredi 12 février, les squatteurs ont quitté les lieux sous la pression de riverains. Mais lors d’un apéritif en extérieur, ces derniers ont été agressés violemment et aspergés de gaz au poivre.

Le Figaro