Sommet de la démocratie : Joe Biden invite Juan Guaido

1333

C’était une promesse de campagne de Joe Biden, l’organisation d’un sommet de la démocratie, à savoir un “machin” pour montrer aux mondes ceux que l’on soutient et ceux que l’on n’aime pas. C’est ainsi que ni la Russie, ni la Hongrie n’ont été invitées alors que le Pakistan, lui,  l’a été.

Les représentants officiels du Venezuela ne sont pas invités, pour cause de non-reconnaissance des élections présidentielles, et c’est le représentant de l’opposition battue mais qui ne l’admet pas en raison d’irrégularités Juan Guaido qui aura été invité en tant que “Président du Venezuela.”

 Biden montre là tout simplement ceux auxquels il a décerné le brevet de bon démocrate et ceux qui, selon lui, n’y ont pas droit.

Autant dire que ce “sommet de la démocratie” n’est qu’un rendez-vous politique de plus.

CH