Seine-Saint-Denis : n’arrivant pas à « pérenniser ses fonctionnaires », l’Etat accordera une prime de 10.000 euros à ceux qui resteront “au moins 5 ans” dans le 93

482

Annoncée il y a près d’un an déjà, la prime de « fidélisation » pour récompenser les fonctionnaires qui seront restés « au moins cinq ans » en Seine-Saint-Denis, sera versée à partir du 1er octobre, a annoncé Matignon, jeudi, à la veille d’un déplacement de Jean Castex dans le département. « Le Premier ministre présentait vendredi le décret sur la prime de fidélisation, qui sera opérationnelle au 1er octobre », a précisé Matignon.

Cette mesure, à hauteur de 15 millions d’euros par an, s’adresse aux personnels de la fonction publique d’Etat, comme la police, la justice, l’Education nationale, qui accepteront de rester cinq ans dans le 93, département particulièrement « sensible », touché par les trafics de drogue, la délinquance et le communautarisme. Par ailleurs, 25 policiers supplémentaire seront déployés à Saint-Ouen et le même nombre à la Courneuve.

Dans le détail, un tiers des magistrats se renouvelle chaque année et plus de 60 % des enseignants exercent en Seine-Saint-Denis leur premier poste, car ils y sont envoyés afin de combler les départs. Avec ce dispositif, un agent entré dans une administration de Seine-Saint-Denis au 1er janvier 2021 pourra toucher 10.000 euros au 1er janvier 2026.

20 minutes