Saint-Just (63): trois gendarmes intervenant pour des violences conjugales tués par arme à feu

446

Trois gendarmes qui intervenaient pour des faits de violence conjugale ont été abattus par un homme de 48 ans dans un hameau isolé près de Saint-Just (Puy-de-Dôme), a annoncé le parquet de Clermont-Ferrand ce mercredi matin. Un quatrième fonctionnaire a été blessé. Les militaires tentaient de porter secours à une femme ayant trouvé refuge sur le toit d’une maison, à laquelle le forcené a mis le feu.

L’auteur des coups de feu mortels serait connu pour des faits liés à des problèmes de garde d’enfant. « C’est une opération de gendarmerie qui s’inscrit dans un cadre de violence intra-familiale qui a connu des suites toujours en cours de développement », a pour sa part indiqué à l’AFP la préfecture du Puy-de-Dôme.

MàJ: le meurtrier a été retrouvé mort.

BFMTV