Saint-Gilles (30) : un black bloc emprisonné après s’être réjoui sur Facebook de la mort des trois gendarmes dans le Puy-de-Dôme

5186

Un black bloc de 24 ans demeurant à St-Gilles dans le Gard est écroué après s’être réjoui le 23 décembre sur sa page Facebook de la mort des trois gendarmes tués par un forcené dans le Puy-de-Dôme. Arrêté puis déféré devant le vice-procureur adjoint Patrick Bottero, il a été mis en examen pour “apologie de crime” et écroué en attendant son procès. […]

La Gazette de Nîmes via Fdesouche