Royaume-Uni : les réseaux sociaux, juges et arbitres

757

Lundi, le gouvernement britannique a annoncé que les forces de police de l’Angleterre et du Pays de Galles contrôleront désormais en détail les réseaux sociaux des demandeurs de port d’armes. Cette décision fait suite à la fusillade meurtrière opérée à Plymouth en fin de semaine dernière. L’auteur s’était vu restituer son arme, après avoir eu sa licence suspendue plusieurs mois alors même qu’il affichait sur ses comptes Facebook et YouTube des tendances dépressives et sa sympathie pour la mouvance Incel, une vague idéologie misogyne issue de la culture anglo-saxonne. Des directives seront donc données concernant les nouvelles demandes et une évaluation pour savoir s’il est nécessaire de revenir sur certains permis déjà délivrés sera également faite.