Royaume-Uni : Facebook bannit plusieurs groupes nationalistes

687

Plusieurs groupes politiques ont été bannis de Facebook, accusés de « propager la haine » sur le réseau social.

Les organisations British National Party (BNP), Britain First, English Defense League, National Front et un bon nombre de leurs membres seront désormais empêchés d’avoir une présence sur n’importe quel service Facebook. De plus, les éloges et le soutien à ces groupes ou aux personnes se trouvant sur la liste noire ne seront plus permis.

Le géant du réseau social a indiqué qu’il utilisait un processus exhaustif pour déterminer les personnes ou les groupes qu’il désigne comme dangereux, en utilisant des signaux tels que l’utilisation de discours haineux, l’appel à des actes de violence ou la perpétration directe d’actes de violence contre autrui fondés sur des facteurs tels que la race, l’origine ethnique ou nationale.

BBC News