« Résorption très lente du déficit », « reflux incertain de la dette » : les inquiétudes de la Cour des comptes

278

Toujours sans premier président à sa tête, l’institution a présenté mardi matin son rapport, où elle critique notamment « l’incapacité à respecter les trajectoires fixées ».

La Cour des comptes a publié son rapport annuel dans un contexte un peu particulier, mardi 25 février. Celui qui aurait dû le présenter, en effet, n’est plus là. Didier Migaud a quitté ses fonctions de premier président fin janvier et a rejoint la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Et il n’a toujours pas été remplacé.

Le Monde